Led-Info| Connu de par son amour en l’islam, au Tariha Tidianiya et aux enseignements de Cheikh Al Islam Baye Niass, Mawlana Sangeu Barhamou Ndiaye est aujourd’hui un des plus grands guides religieux au Sénégal. En effet, ces enseignants et leçons secourent de jour en jour les réseaux sociaux ce qui fait le plus l’ampleur de l’homme vêtu toujours en tenue islamique.

Sur ce, la rédaction de Led-Infos est tombée sur une de ses vidéos à laquelle il faisait le tafsir du coran comme tous les jours durant ce mois du ramadan. Sur cette vidéo, Sangeu Barhamou Ndiaye, appelé communément (Sbn) parlé des « Mouhadam » qui restent sur place pour recevoir l’argent de leurs Talibes.

Les mouhadaams qui vivent de leur Talibé.

Sangue Ndiaye ne fait pas partie des Serignes qui n’attendent que l’argent de leur disciple pour vivre. À en croire à lui, tout « Mouhadaam » qui vise l’argent de son talibé ou sa richesse, n’ose pas dire la vérité à ce dernier. « Bepp Mouhadam bo hamnei danga yakar loxoy nitt lathia nékeu, do waxx deugg » lance t’il en wolof avant de dire que « Mouhadaam sou beugué gooré day ligueye »,en français: « un mouhadaam qui veut être digne doit travailler ».

Une personne digne doit travailler pour ses besoins.

Poursuivant ces propos, l’avocat de Baye est allé encore plus loin. Il a appelé à la personne d’être plus digne, plus responsable. « nitt kou beugeu goré dafa wara ligueye niakk. Di am haliss di am dépensam goudi ak beuthieuk. Bagna yakar si kene, loko dioxx nak mou fekkeu am nako ba paré » enseigne le marabout. « Une personne qui veut avoir de la dignité, doit travailler pour subvenir à ses besoins quotidiens. De ne compter sur personne, et tout ce qu’on lui donne soit déjà acquis » dit-il.

Led-Infos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici