Ledinfos| Le président Ousmane Sonko a surpris plus d’une personne de sa coalition avec plusieurs partis politiques. En effet, le leader du Pastef les patriotes s’est dédit sur sa décision de « jamais de coalition » qu’il avait l’habitude de dire à ses militants et au peuple sénégalais. « L’un de nos principes fondamentaux c’est jamais de coalitions » avait dit le président Ousmane Sonko qui est aujourd’hui en coalition plus de 20 leaders politiques de tout genre.

Ousmane Sonko, un anti système avorté ?

L’un des phares combats de Ousmane Sonko était le système. Il fut dans les années passées un farouche opposant de ce dernier. Rappelons nous d’ailleurs de sa célèbre phrase lors du premier jour de la campagne électorale, dimanche 3 février 2019, dans le quartier de Ngor, à Dakar. Une phrase avait fait couler beaucoup de salives dans le pays. « Ceux qui ont dirigé le Sénégal depuis le début mériteraient d’être fusillés » faisant ainsi allusion aux présidents Senghor, Diouf, Wade, Sall et leurs gouvernements. Jeune et charismatique étoile montante de la politique sénégalaise, l’ex candidat à l’élection présidentielle du 24 février avait l’habitude des phrases-chocs, des piques provocatrices et des critiques acerbes contre une classe politique qu’il jugeait « corrompue« , « vendue aux intérêts étrangers« . Aujourd’hui, ce même leader est sur la même table que ces « corrompue » et les « vendue aux intérêts étrangers » qui étaient dans le système pour une coalition dénommée « Yewi Askan Wi » en guise de préparation des élections locales.

La VAR a t’elle saisi le président du Pastef ?

Le célèbre mouvement de l’activiste Karim Xurum Xax, « Nitu Dëgg » a rompu son soutien au président Ousmane Sonko. Cette décision, selon leur communiqué « est motivée par la nouvelle démarche de Ousmane Sonko qui a décidé de s’allier avec les ténors du système ». Le patriote Ousmane Sonko était catégorique sur le choix de ses alliés. « Si on veut retomber dans les mêmes travers que nous dénonçons, si on devait revenir nous allier avec ceux qui sont à la base même de notre engagement politique mais ce sera finalement du temps perdu et peut-être on aura été pire que ces gens là » avait dit Sonko. Au moment où nous parlons, il est avec « ces gens là »

Ledinfos.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici